15/05/2009 - UN PETIT TOUR ET PUIS S'EN VA

Publié le par matthias

 

Eh bien voilà , cette fois c'est vraiment bientôt fini , j'ai commencé, à tous points de vue, la Route du Retour .

Physiquement , je suis en transit , et donc, Ă  nouveau, dans Dubai, l'Arabe Cosmopolite, pour quelques heures pendant lesquelles je mets le blog Ă  jour ( album photos de Dubai et des Seychelles, ensemble pour des raisons techniques - je pense que vous ne pourrez pas vous tromper sur la destination - , ainsi que l'album "les autres et moi ", la carte et les derniers textes ) avant mon atterrissage en MĂ©tropole.

Pour « conclure Â», et bien enfoncer le dernier clou de ce Tour du Monde qui aura Ă©tĂ© principalement effectuĂ© en avion ,  mon  trajet de retour est plutĂ´t fastidieux et s'Ă©tale sur un peu plus de 24 H : Seychelles-Doha -Dubai-Londres-Paris .

 

Au delĂ  de la Montagne de choses vues , vĂ©cues , entendues , ressenties, Ă©changĂ©es , parcourues, goutĂ©es, photographiĂ©es ( près 13000 clichĂ©s pris, dont j'ai gardĂ© le quart), dont il est clair que je ne peux pour le moment sĂ©lectionner les « meilleures Â» - la mĂ©moire fera son oeuvre, discrĂ©tionnairement - , la notion gĂ©nĂ©rale du Temps ressenti Ă©merge .

Avant de partir , je m'étais dit qu'en un peu plus de six mois j'aurai beaucoup de temps libre , je vais pouvoir me poser , rester à méditer ( sur quoi ? Je le saurais au moment ).

Mais en dĂ©finitive , je n'ai jamais eu ce Temps libĂ©rĂ© Ă  ne « rien faire Â» . Pas une seule grasse mat ( mais je n'en faisais dĂ©jĂ  pas avant ) .

Bien sûr , je n'ai pas travaillé, mais ce n'était pas le but . Je n'ai pas chômé : j'ai voyagé . Et ce n'est pas le même temps . C'est un temps distendu , non comprimé .

Je ne suis pas arrivé à rester sans bouger dans un seul endroit plus que quelques heures . Ou bien c'était pour écrire pour le blog et classer les photos , et évidemment ces derniers jours .

Cela peut ĂŞtre un dĂ©faut . Mon dĂ©faut . Que je connaissais dĂ©jĂ  avant de partir, le temps d'un week-end en Europe ou quelques semaines de voyages annuels . Mais non, la longueur du Voyage n'y a rien changĂ© . Toujours plus , essayer d'en avoir plus , d'aller voir plus loin, toujours : voir si l'Eglise d'après n'est pas plus belle , si il n'y a pas de plus beaux poissons dans la crique suivante , si l'ambiance n'a pas l'air encore plus authentique dans le bar lĂ -bas ... Ce n'est pourtant pas de l'insatisfaction face au moment prĂ©sent , puisque j'ai toujours le sentiment d'avoir pu profiter Ă  fond du moment , en quelque lieu que se soit . Il s'agit plutĂ´t d'une curiositĂ© toujours en quĂŞte d'ĂŞtre plus assouvie, ce qui fait qu'au final tout est passĂ© très, très vite , et qu'Ă  l'Ă©ternelle question dĂ©jĂ  posĂ©e, et sans doute encore et encore maintes fois posĂ©e , celle du «  ça fait pas trop long six mois ? Â», ma rĂ©ponse est dĂ©finitivement : Non !

Mais la réponse aurait été la même pour 2 mois ou 10 mois , puisque je n'ai jamais tenu en place et que je connaissais toutes mes destinations avant mon départ . Alors, pas vraiment de place à l'improvisation dans les grandes lignes de déplacement , et mon instinct , ce n'est qu'au jour le jour que je l'ai suivi suivant les étapes dans chaque pays , et c'est à ces moments là que j'ai perçu le Temps distendu , dans l'enchainement des étapes . Même si , comme prévu , je n'ai pas connu de changement de saison , toujours l'été et le printemps , et du soleil…Et ressentir le Temps a vraiment été comme un privilège, qui s'évanouira dès le Retour. Dans la vie active , le Temps est tellement compressé qu'il en vient à ne plus être perçu . Et une Vie peut se dérouler s'en que l'on sache comment elle est passée , parfois .

Bon j'arrête avec mes divagations de dernières minutes , et je passe aux remerciements façon Oscars , pas trop longs comme le veut l'exercice imposé .

 

Merci à ma famille, et à mes parents particulièrement, de ne pas m'avoir freiné dans mon projet dans un premier temps , puis de m'avoir encouragé d'une certaine manière par leur motivation tout au long de mon parcours . De vrais pros d'internet maintenant ! Merci également d'avoir assuré l'intendance administrative depuis la France .

Merci à tous les amis qui ont pu m'héberger chez eux : François et Nath de Rio , François de Papeete, Xavier et Taina de Moorea , les parents de Morgane à Singapour , Sarah de Kuala Lumpur .

Merci Ă  tous mes amis qui m'ont rejoint ou que j'ai pu rejoindre : François et Nath Ă  Buenos Aires , mes parents Ă  Rio et dans le Minas Gerais , Edwige et SĂ©verine Ă  Torres del Paine , Gisèle et Luis Ă  Santiago, Gwen ( alias Docteur G ! ) au Chili et sur l'ile de Pâques , Samuel et MĂ©lanie Ă  Sydney , Virginie ( , alias la Championne du VĂ©lo, de l'Escalade , du Kayak et du Shopping rĂ©unis) au Laos, au Cambodge et en ThaĂŻlande , Loic ( alias Sushi-Man) au Japon .

Merci à tous les lecteurs du blog ( mon record c'est 31 personnes pour une seule journée !) qui m'ont encouragé dans sa rédaction et son élaboration par leur lecture , leurs commentaires toujours positifs ou mails directs . Et merci particulièrement à mes 20 abonnés dont je ne connais pas toutes les identités .

Merci Ă  tous ceux qui ont gardĂ© tout du long un contact avec moi, par nos Ă©changes sur skype ou leurs mails « d'infos Â» , et notamment ma famille , Soizic et BenoĂ®t , Benjamin , MichaĂ«l ,Edwige, Aude et Yannick ,  Anne-Lise, Sophie et Renaud, CloĂ©, Claire, Emmanuelle , et la Meilleure des Meilleures, Anne, avec son toujours très attendu « petit journal hebdomadaire d'une Bretonne Ă  Paris Â» !

Merci à tous ceux que j'ai rencontré depuis le Brésil ( et ils sont nombreux !) , avec qui j'ai pu échanger et qui ont presque tous leur image sur le blog ( sauf ceux rencontrer au début et à qui je n'osais pas encore demandé une photo , ou quand j'ai oublié de mettre la carte-mémoire dans l'appareil, comme dernièrement pour Ramon : si tu me lis...) .

Cela a toujours Ă©tĂ© un vrai plaisir d'alimenter ce blog de textes et de photos , et ce malgrĂ© le grand nombre d'heures qui  lui a Ă©tĂ© consacrĂ© . En tout il ressemble au final Ă  ce que je voulais en faire , et tĂ©moigne bien de cette formidable aventure !

 

Moi , je reviens d'attaque , et pour assister notamment Ă  tous les prochains mariages prĂ©vus ou dĂ©clarĂ©s ( Coco !) , dĂ©couvrir toutes les nouvelles naissances qui m'ont Ă©tĂ© annoncĂ©es au delĂ  des ocĂ©ans ( lĂ  j'ai perdu le fil tellement il y en a eu) et toutes celles Ă  venir ( c'est encore plus ! - mĂŞme ma soeur  Astrid !!!) , allĂ©gĂ© en cours de parcours ( perte; usure) de : quelques kilos , trois petits sac-Ă -dos , un baladeur MP3, un casque audio , deux paires de chaussures , deux cadenas , un porte-monnaie, un foulard guatemaltèque porte-bonheur , deux coussins gonflables , des serviettes de toilette, une carte bancaire , un litre de crème solaire, un appareil photo compact , un maillot de bain , quelques t-shirts que je ne supportais plus , un masque de plongĂ©e, quelques euros … Mais plus riche sans conteste .

 

J'ai bien sûr également plus qu'une pensée pour Marina et j'ai hâte de revoir mon ami Vincent et ses petits .

 

L'ampleur du Monde paraît sans limite et il y a encore tant de choses magnifiques à découvrir .

 

Salut,

Et Ă  bientĂ´t .

 

Publié dans LE TOUR DU MONDE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

CĂ©line 19/07/2009 19:38

Bravo pour cette odyssée. Parti seul? Pourquoi? La solitude ne t'a t-elle jamais pesé? Connaissais-tu bcp de personnes sur ton parcours avant de partir? Quelles difficultés rencontrées?... A +

Annie Garnier 21/06/2009 21:24

Nous avons décidé mon mari et moi-même de partir pour 1 an autour du monde. Je viens de voir votre blog que je trouve très beau. Une question, est-il facile de mettre beaucoup de photos, avez-vous un logiciel spécial pour réduire le taille des photos?
Je ne pensais pas qu'avec over blog il Ă©tait possible de mettre toues ces photos.
Merci pour ce magnifique blog, qui donne vraiment encore plus envie de partir.
Annie

delphine+nguyen 17/05/2009 03:32

salut Matthias, j'ai hésité entre l'australie et le Japon pour la suite, finalement ce sera l'Australie, arrivée par Melbourne, visite de la Tasmanie puis remontée vers le nord. Qui sait de nouvelles aventures à la voile en perspective...a bientôt en ligne ou en vrai à Paris d'ici qq mois... au fait d'où es-tu en France ? :o)

Aude 15/05/2009 20:31

Salut à toi beau blond, c'était agréable de partager un peu tout cela avec toi !! Merci pour tout ! Biz