MISE A JOUR PHOTOS AU 29/10/2010

Publié le par matthias

 

Comme prĂ©vu , je me suis posĂ© un peu , au dĂ©triment des visites, mais au bĂ©nĂ©fice de mon repos . Et j'ai ainsi pu aussi mettre Ă  jour  l'ensemble de mes photos prises jusqu'ici en Chine .

 

 

Comme vous pourrez le constater la Chine ça à l'air trés joli et mignon, tout vieux, avec plein de nuances de gris, noir, et blanc, et parfois quelques groupes de tourisme, mais pas trop .

 

 

 

Eh bien ça n'a rien Ă  voir avec ça, dans la rĂ©alitĂ© du quotidien  !!!!

 

En rĂ©sumĂ© mes photos-cartes-postales de la Chine Eternelle doivent bien reprĂ©senter 0,01% de ce qui est la vraie Chine d'aujourd'hui . Des poches,  trĂ©s bien,  amĂ©nagĂ©es pour le tourisme de masse, ou non .

 

Mais pour l'instant , et Ă  quelques exceptions près , c'est plutĂ´t la Chine Ancestrale qui m'inspire  car plus photogĂ©nique ( et  c'est celle que je suis venu chercher ici, donc ça tombe bien ) , plutĂ´t que la Nouvelle Chine avec ses chapelets sans fin de villes multimillionnaires en habitants, puissantes, actives et modernes, et ces concessionnaires Maserati et Ferrari ( juste en face de l'auberge oĂą je suis actuellement Ă  Hangzou) , et ces malls rutilants avec Gucci, Vuitton et toute la smala habituelle).

 

D'ailleurs toute cette activitĂ© Ă©conomique, tous ces grattes-ciels pour la moindre ville , cette croissance Ă  tout crin et palpable, ça m'a foutu un de ces mal de crâne l'autre jour quand j'ai traversĂ© en bus la rĂ©gion entre Suzhou et Wuhzen . TrĂ©s trĂ©s puissant, ce coin lĂ  de la Chine .  Il faut le voir pour le croire .

 

Mais que l'on se rassure , nous en France , avec notre joli pays-musĂ©e et notre luxe exportable : c'est tout ce  dont ils rafolent les Chinois . Alors,  Ă  fond sur le ravalement, et chinois obligatoire au collège  !!!

 

Mais je reviendrai sur ce que je pense du tourisme Ă  la Chinoise ( attention aucune critique fielleuse Ă  venir !) , avec l'exemple Ă©difiant de mon sĂ©jour Ă  Wuzhen, que j'ai beaucoup apprĂ©ciĂ©, doĂą le nombre important de photos.

 

Ils sont d'ailleurs trĂ©s friand de France en gĂ©nĂ©ral les Chinois,  en plus de leur boulangerie  " Ă  la Française", comme au Japon , mais avec des recettes parfois Ă©tonnantes et exclusives made in China,  comme cette tartine de pain grillĂ© avec sauce crĂ©meuse sucrĂ©e, oignon , herbes, et jambon  - lĂ ,  j'ai pas pu finir ... le fossĂ©  Ă©tait trop grand ; j'ai prĂ©fĂ©rĂ© le petit croissant bien croustillant. 

Au journal tĂ©lĂ© national d'hier soir, sur CCTV 3 , rien moins que deux sujets sur notre pays : toujours et encore les grĂŞves, avec JC Mailly en guest-star - mais je ne comprend Ă©videmment  pas ce qu'ils en pensent vraiment , Ă  part que ça doit sans doute en faire marrer beaucoup, eux qui ont des vieillards qui bossent Ă  ramasser le papier gras que jette le trĂ©s jeune millionnaire par la fenĂŞtre verre-fumĂ©e de la maserati sus-citĂ©e, en sortant vrombissant de son garage souterrain . Et vaut mieux s'Ă©carter de son passage . Ici, les passe-droits des puissants c'est aussi une rĂ©alitĂ© bien palpable !

Le second sujet , c'Ă©tait sur Ben Laden qui menace la France , avec un jeune actif interrogĂ© que les Champs-ElysĂ©es qui rĂ©pondait qu'il n'avait pas peur .

 

VoilĂ  pour le direct live , reste encore Ă  raconter le passĂ© ( Shanghai et l'expo universelle, Suzhou et Tongli , Wuzhen) , avant le futur ( Hangzhou , Huang Shan , Guilin , puis Ă  nouveau Shanghai - j'ai dĂ» rĂ©duire mon programme initial, contraint d'Ă©liminer les soldats de l'armĂ©e enterrĂ©e de Xian, programme trĂ©s rapidement devenu irrĂ©alisable dans le timing imparti ) .

22 - SHANGHAI 7084

 

 

Publié dans CHINE 2010

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B

C est effectivement beau sur les photos, mais je suis d ac avec Benoit


RĂ©pondre
B

Comme disais Coluche : T'achètes deux cartes postales : une du lever, une du coucher. Y a pas de raisons de rester pour ça.
Non sérieusement Matthias, on veut du trash ! Pas les 0.01% de vestiges pour touristes. Préfère la soupe à la vieille Pierre ; les groins caramélisés à Pagodes aseptisées.
Donne nous du chinois qui crache par terre, du millionnaire en Ferrari, des fans chinois de Tokyo Hotel.
Bref du contraste.


RĂ©pondre