OU IL EST QUESTION DE PAYSAGES

Publié le par matthiasautourdumonde

Bon ce matin c'est le celui du dernier jour , je suis un peu anxieux de revenir dans la vraie vie d'autant que depuis quelques jours je me suis mis à suivre google actualités . Erreur ! L'ambiance a l'air catastrophique en France , et en plus mon métier, tel que je le pratique et le connais, va peut-être disparaître pour être remplacer par un autre. Sans que j'y puisse quelque chose si cela se passe . Subir et non choisir. Toujours le même problème . Un léger spleen entretenu par la musique chill out spéciale petit dej de la terrasse du #bunk hostel .

Hier soir, et n'étant pas repassé préalablement par l'hôtel pour essayer de trouver quelqu'un pour partager le repas, j'ai erré  au milieu de la foule compacte du samedi soir sur Istikal Cadesi ( sorte de Champs-Elysées locaux doublés sur ses abords de multiples resto , bars et boites ) . Comme avec Bucarest la semaine dernière où la fête battée son plein , je suis demeuré l'observateur-voyageur . C'est toujours plus facile de trouver un/une camarade de virée , si il n'y a pas grand chose à faire en ville que le contraire, paradoxalement .

Comme il y a 6 ans , je vais profiter encore du temps à l'auberge puis à l'aéroport pour continuer à écrire un peu . Ensuite , on tire le rideau ! Jusqu'à la prochaine fois.

Les paysages : pas de véritables claques comme j'ai pu en avoir en Amérique du Sud ou en Asie , mais un vrai coup de cœur pour la Roumanie . D'ailleurs à presque tous les sujets ! Peut-être aussi parce que la langue latine roumaine facilite les échanges ( en pratique allemands, autrichiens et slovaques parlaient anglais , les ukrainiens l'ukrainien rogue (…) , et les bulgares j'ai rien compris ! Mais on se comprenait au final ). La roumanie , je pourrais y revenir certainement , pour faire l'ouest de la transylvanie . On s'y sent bien , les villes sont belles , la culture de prendre un verre en terrasse dans les centre-villes piétonniers ( culture d'ailleurs tout aussi présente en Bulgarie ) . Et quand la ville a été massacré par le communisme , comme à Bucarest, c'est compensé par un gros délire festif ! Bucarest , la ville pour faire la fête en Europe !!!! Sur une dizaine de rues , bars et discothèques , une foule bigarrée, talons hauts et biscoteaux, micro-robes et chaînes croix en or qui brillent.

Mais revenons aux paysages : comme j'ai fait le choix de le voir par voie terrestre et non céleste , ma route a souvent emprunté en pratique les passages routiers les plus commodes pour traverser les régions ( le long des fleuves et rivières, les vallées et les cols, les plaines) . Je suis passé à côté des massifs, type Hautes-Tratas , paradis des randonneurs, qui auraient nécessités beaucoup plus de temps ou un tout autre voyage ( souvent en roumanie ou en bulgarie j'ai croisé des randonneurs qui restaient 15 jours dans la même région montagneuse) .

J'ai pu donc voir, dans l'ordre :

  • la belle région viticole du Danube dénommée Wachau, dans la région de Melk, avec ses châteaux , monastères baroques , et villages médiévaux tout du long du Fleuve , et des pistes cyclables pour le bonheur de tous. C'est vraiment un truc germanique le vélo , ou alors c'est quand on a atteint un niveau de vie supérieur , et que tout a été fait ailleurs dans le pays  question infrastructure? Question niveau de vie apparent des pays , et très arbitrairement , cela a correspond a mon trajet , dans le sens décroissant , avec deux décrochages ( l'Ukraine qui semble avoir pas mal de difficultés , et Istanbul qui carbure bien ) . Mais sinon de l'Allemagne à la Bulgarie , je suis passé du plus riche élève au plus modeste . Du , on roule tous en voitures Deutsch Qualität , à on roule tous en voitures d'occasion . A compter de la Slovaquie ( qui pourtant à adopter l'Euro, comme quoi …) , tout a été très bon marché : la nuit à 10 €, le menu du midi à entre 3 et 4 euros , la bière à moins d'un 1,5 € ! Exception pour les stations balnéaires grands publics de bulgarie où j'ai , un peu, dépassé ce budget . Ca m'a fasciné , après des semaines à parfois être pas bien nombreux à visiter les lieux culturels et autres musées, à voir d'un coup plein de touristes ( à la plage ) . D'où les photos de magnets dans l'album Bulgarie .

  • Le coin de Banska Stavianica en Slovaquie , où je suis resté 3 nuits ( un record ! ) . Belle ville construite dans la forêt à flanc de montagne à compter du 16ème et jusqu'au 19ème où le filon du plus gros gisement d'or d'europe s'est tari pour les Hasbourg qui l'exploitaient . Une sorte d'Oxford pour les études en matière minières et forestières .

  • Les régions de Maramures, Bucovine et Transylvanie en Roumanie . Paysage d'alpages , d'agriculture en altitude, tout en harmonie , comme l'architecture locale d'ailleurs, très très variés . Les collines étant assez pentues , la mécanisation agricole n'a pu avoir lieu, et chacun semble vaquer tranquillement à ses occupations .

  • Le site de Veliko Tarnivo en Bulgarie , DSCN8003. DSCN7722DSCN7397

DSCN7192

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article