REMISE EN JAMBES - 11/10 - 18/10/2010

Publié le par matthias

 

Eh oui , je ne suis pas ( encore ...? ) en Chine .

Si tout va bien, j'y serai à compter du 21 octobre prochain . Pour l'instant, les hasards , vicissitudes et impératifs ont pris le dessus sur la souplesse de l'imprévu .

Alors que s'est-il passé ? : en gros je n'ai pas pu prendre mon vol pour Shanghai de dimanche dernier ! Arrivée trop tardive à l'enregistrement ( à cause de travaux sur le RER ) et tous les avions chinois archi-surbookés . De 20 personnes . Les 3 heures d'arrivée avant décollage ne sont pas pour une fois à mépriser .

Retour de Golden Week oblige, quand tous les touristes du plus gros pays du Monde rentrent de congés en même temps ca fait du monde .

Aucune possibilité de prendre un vol suivant avant 2 jours . Correspondant exactement à la grève générale du mardi . Le sort s'acharnait .

Las !

Mon pote Vincent ( voir article sur le Laos) , avec qui je devais partir cette première semaine en Chine - sur un mois complet pour moi - n'ayant que cette semaine là de congés, et étant dans un état de fatigue généralisée ( je ne sais pas comment il aurait pu supporter ce court séjour chinois a posteriori…) , on décide de changer nos objectifs . Ne souhaitant pas le laisser tomber comme une vieille chaussette chinoise sur le tarmac de Charles de Gaulle, après plusieurs phases d'abattement ( le pire étant de revenir chez soi avec les valises pleines, après avoir passé la journée complète à CDG , à essayer de trouver des solutions, sans succès ) , et sous le couperet de la grève reconductible qui s'annonçait pour le surlendemain, on décide de sauver sa semaine de vacances .

M'étant assuré d'un prochain décollage pour Shanghai le 20 octobre ( enfin , bon , maintenant , je doute de tout : vous verrez bien vous-même si le prochain article vient de l'Empire du Milieu ! ) , une nuit presque blanche à passer sur mon mini-ordi à faire des projections de séjours , de climats, d'horaires aériens , direction lundi matin Opéra et ses agences de voyages . Par un fait exprès , la pluie tombe toute la semaine sur tout le Sud de l'Europe . Ce qui réduit un peu les possibilités de réussite de courtes vacances, enfin de l'idée que l'on s'en fait alors.

Mais un séjour sur Chypre se dessine miraculeusement, avec un décollage 3 heures plus tard . Ouf, moins une , et le boulet de Chérèque n'est pas passé loin .

Et me voici à fouler dès le soir même le sol de l'Ile d'Aphrodite, terre chrétienne bien ancrée en face du pays accueillant Mahmoud dans la liesse .

20---CHYPRE 6229

 

Alors qu'est ce que Chypre ?

D'abord , et en résumé caricatural : un pays de l'UE coupé en deux, où vivent des grecs, qui ceux-là seraient riches et prospères, au Sud , et une minorité de chypriotes turcs et de colons anatoliens pauvres dans le Nord occupé par l'armée turque depuis 1974 .

Pour la partie sud , non occupée donc , où je séjourne ( à Limassol) et où l'on peut circuler très facilement par voies expresses : une vaste villégiature russe peuplée de régiments de gros ventres ( hommes, femmes et enfants !) . Un certain tourisme balnéaire donc, avec ses dizaines de kilomètres de zones hôtelières plantées le long de la côte sablonneuse. Une ambiance particulière de normes mondialisés de tourisme , avec bimbos accompagnant monsieur bussiness, retraités de tous pays européens, et familles slaves en générale.

Allez ! , happy face les russes !!! Encore raté .

L'ensemble portant bien bas le bide ( à part la bimbo bien sûr, que j'ai retrouvé aussi , mais virtuellement (!), à toute heure du jour et de la nuit sur Viva ( la télé-musicale polonaise de l'hôtel - rebaptisée rapidement puputes-tv par mon camarade de chambre) . A ce dernier sujet , et en dehors du fait de connaître maintenant par coeur tous les plans multi-rediffusés du dernier clip de Sophie Ellis-Bexter, je peux affirmer que notre David Guetta national est vraiment le nouveau Roi du Monde, du moins celui des sportifs du dance-floor . Pas moins de 3 clips différents en rotation constante .

 

En tout cas, à la plage , ca m'a bien inspiré tous ces gros et leur bidon , et j'en ai pris des tas, de photos . Y a un truc à faire ici pour Martin Parr et consorts .

 20---CHYPRE 6393

 

Bon , pour l'instant , ça fait envie Chypre, n'est-ce pas ????

 

En réalité, l'Ile est plutôt chouette . Pour faire du tourisme . Pour une grosse semaine passée entre farniente et découvertes . Sous un soleil de mi-octobre à près de 27 °C et avec une eau de mer translucide à plus de 21 °C.

 

L'aspect « mondialisation du tourisme » m'a vraiment fasciné par certains côtés, tel ce groupe d'ingénieurs indiens camescopant à tout va les mosaïques illustrant la légende de Thésée ou l'ivresse de Dionysos sous les explications érudites de la guide à Paphos, ou, au monastère de Kikko lieux le plus sacrés de l'Ile, cette nymphette russe en micro-jupe et bottes - mais avec son foulard traditionnel - posant son pieux baiser de dévote sur la chasse d'argent protectrice de l'Icône très sacrée de la Vierge peinte par Saint Luc .

 

Un bien beau télescopage .

 

Donc, en plus des cartes des restos écrites en cyrillique, beaucoup de choses à essayer de comprendre dans ce petit pays, carrefour et témoin d'invasions multiples .

Une terre , entre plaines fertiles et massifs montagneux et forestiers, chargée d'histoires . En gros une présence antique mycénienne très forte, des ruines de cités hellénistiques uniques, des églises et chapelles orthodoxes recouvertes de fresques byzantines, de cathédrales gothiques presque aussi grande que Notre-Dame construites par des croisés francs bien de chez nous, de passage sur l'Ile pendant plus de 300 ans après avoir été rembarqués définitivement de Terre Sainte par Saladdin . C'était pas loin .

Ces derniers témoignages des croisades se retrouvant la plupart du temps aujourd'hui toujours affublés de gracieux minarets ottomans dans la partie Nord : les grecs orthodoxes ne s'étant jamais pris d'une trés grande passion pour leurs seigneurs et occupants catholiques d'un temps, ils ont laissés leurs lieux de culte aux occupants suivants qui les ont délogés.

Autre puissant témoignage des soubressauts de l'Histoire , celui beaucoup plus récent, bien que presque plus anachronique encore, de la partition de l'Ile et de sa capitale coupée en deux . Tels le Berlin et l'Allemagne de la Guerre Froide . Ici c'est la Turquie, celle qui veut rentrer dans l'UE , qui depuis 1974 occupe toujours militairement , et avec une politique de colonisation, le nord de Chypre, qui, elle, est rentrée dans l'UE et a adopté l'Euro , et de sa capitale, Nicosie . Drôle de paradoxe . Conséquence de la guerre larvée qui occupe la Grèce ( figure titulaire de Chypre) et la Turquie depuis 100 ans . D'un temps où les deux pays étaient gouvernés par des dictatures militaires .

Imaginez ( interdiction de prendre toutes photos sous le regard des militaires belligérants !) un check-point avec un unique passage en plein centre-ville , avec traversée de frontières vers un pays fantoche reconnu de la seule Turquie ; une ligne de démarcation constituée de ruines de bâtiments sur une largeur de plusieurs de dizaines de mètres et sur plusieurs kilomètres de long; des miradors armés des deux parties qui se font faces .

D'un côté une ville moderne grecque, pas mal bétonné , très active, mais sans trop de charme . Et de l'autre une petite cité turque, presque sans circulation , tranquille , où les enfants jouent au foot au chevet de cathédrale, et où les vieilles demeures et caravansérail ottomans semblent renaître d'un lointain passé au tourisme .

Moi j'ai préféré la partie « turque » .

 

 

 

Bon, et en conclusion, qui n'en est pas une : j'avais commencé cet article à Chypre , et je le termine à SHANGHAI!!!!!

Ca y est , j'y suis enfin ! Hourra.

 

J'ai vraiment eu l'impression d'avoir la scoumoune depuis ces derniers jours, d'être face à une grande muraille d'imprévus et de contrariétés, en plus de ceux déjà énoncés , que je raconterai peut-être, ou pas !

Aussi je suis devenu presque aussi superstitieux qu'un vrai Chinois , maintenant .

20---CHYPRE 6300Il faut donc que je me reprenne, et je sens déjà que mon pragmatisme traditionnel me guide à nouveau .

Et pour 3 petites semaines . Avec pour l'instant au programme de ma Petite Marche : Shanghai puis Suzhou ( avec Tongli et Zouzhouang ) , ensuite j'hésite encore entre : me diriger vers Nankin et ses murailles , ou bien zapper l'ancienne capitale pour filer directement à Hangzhou , porte d'accès aux montagnes jaunes de Huang Shan . Et après , deux impondérables : Guilin et ses pains de sucre, et Xi'an et l'armée enterrée du premier Empereur . Très gros programme .

 

A suivre.

 

Publié dans CHYPRE 2010

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Aude 22/10/2010 19:48


Nous aussi on attend la suite... on embrasse notre grand voyageur !!
Les henry's


Alexia 21/10/2010 10:24


Bien contente de te savoir sur place et de lire les vestiges de ton escapade improvisée à Chypre.
J'attends la suite ;-)
Bises
Alex